jeudi 17 avril 2008

Zola, reviens vite !


Ne croiriez-vous pas que vous faites un cauchemar si, dans le courrier que vient de vous apporter le facteur vous trouviez une lettre émanant de votre entreprise qui vous apprendrait que la situation étant mauvaise vous êtes « remercié » mais que, dans sa grande bonté, la direction veut bien vous réengager dans une de ses nouvelles implantations, pour un salaire brut de …315 euros par mois pour ceux qui choisiraient le Brésil ou 230 euros pour ceux qui préféreraient la Turquie !
Pour des travailleurs d’une teinturerie installée à Henin-Beaumont, dans le Nord-Pas-de-Calais ce n’était pas un cauchemar mais bien la triste et honteuse vérité qu’annonçaient ces lettres arrivées le 1er avril, et ce n’était pas un « poisson « d’avril, d’ailleurs avec un tel salaire on ne pourrait pas s’acheter de poisson mais sucer les arêtes trouvées sur une poubelle…
Jusqu’où ira le cynisme, la morgue, le mépris de certains pour les travailleurs ?
Reviens Zola, il faudrait réactualiser « Germinal » à la sauce du libéralisme sauvage et galopant !
Curieusement, Sarko qui se mêle de tout n’a pas réagi à ce scandale, il est vrai que, perché sur ses talonnettes, il était trop occupé à faire le baise-main à sa très gracieuse majesté Elisabeth-Chapeau.
Chez nous, si les nouveaux ministres fédéraux, mais aussi les autres communautés et régions (56 pour 60 ministères) devaient être « remerciés », il est plus vraisemblable qu’ils ne devraient pas chercher un petit boulot au Brésil ou en Turquie.
En effet, avec 210.000 euros de salaire annuel (brut), Leterme, Reynders, Milquet, Onckelinx et quelques autres peuvent se faire une petite tirelire et mettre au frigo quelques pommes pour la soif.
Pas mal payés pour promulguer des lois qui n’avantagent généralement pas les travailleurs mais qui répondent aux souhaits (aux exigences) de lobbyistes qui eux intriguent au profit de la haute finance…qui un jour pourra toujours renvoyer l’ascenseur à l’une ou l’autre excellence ayant perdu son portefeuille !
Par contre, quelques étages plus bas, les salaires « réels » des travailleurs masculins dans l’industrie ont baissé de 2 % durant l’année écoulée (c’est le service fédéral de l’Economie qui le dit). Bien sûr, le salaire horaire a augmenté de 1.45 % entre janvier 2007 et janvier 2008 mais l’index des prix en matière de consommation, a lui, augmenté de 3.46 %.
En quinze mois, le petit pain gris a fait un bon de 13%, les tomates pelées « Elvea » (publicité non payée) coûtent…44% de plus qu’aujourd’hui qu’en novembre 2007, le gaz et l’électricité ont grimpé de 18.75% (merci Electrabel) et le mazout de chauffage de 36%.
A part ça, la vie est belle…

Retranscrit avec l’autorisation de son auteur Jean Honhon

1 commentaire:

Flores Online a dit…

Hello. This post is likeable, and your blog is very interesting, congratulations :-). I will add in my blogroll =). If possible gives a last there on my blog, it is about the Flores Online, I hope you enjoy. The address is http://flores-on-line.blogspot.com. A hug.

Ajoutez vos réactions, vos commentaires m'intéressent beaucoup

Je suis toujours intéressé de savoir ce que les citoyens pensent de leurs dirigeants, qu'ils s'agissent des ministres ou de la Monarchie et bien entendu de la magistrature, bref , l'ensemble de la classe dirigeante de ce pays..